THE GREATEST
hey, salut gars. tu sais qu'on est pas encore ouvert ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

newton crescent

 
Derniers Messages
Pas de nouveaux messages

west park

A l'écart du centre de la petite bourgade, le parc naturel qui borde Lewisburg est néanmoins, public. Les habitants y apportent un soin particulier et traitent ses lieux avec une attention toute particulière. Lorsque la nuit tombe, il n'est pas rare de retrouver des adolescents amourachés à l'abri des regards indiscrets pour vivre leur tumultueuse passion. Sur l'un des bancs en pierre, une vieil homme fixe, l'air vide, une marre verdâtre en lançant quelques miettes de pain pour les poissons. La nature y règne en souveraine, de sa longue cape dorée.

0 sujets & 0 messages
Pas de nouveaux messages

fire station

La vue que nous offrait la baie vitré du second étage de la caserne était saisissante. Ce vieux bâtiment, datant du début du XVIIIème siècle, était l'un des trésors de l'architecture de la ville. Il représentait l'apogée de la période romane durant ce siècle, comme de nombreux autres édifices de cette rue. Dans le hangar principal, entre deux camions d'un pourpre empoignant, une trappe maintenant sellé demeurait comme seule vestige de l'époque où les chevaux remplaçaient les machines et le bois le fer. D'une taille modeste, la caserne représentait toutefois un joyaux pour la ville qui, grâce à la vaillance des hommes qui y travaillaient, avait permis de s'échapper de nombreuses catastrophes. Les pompiers faisaient la fierté de la ville.

0 sujets & 0 messages
Pas de nouveaux messages

secondhand clothes shop

Ne vous fiez pas à l'air désuet que vous offre l'établissement de l'extérieur, vous manquerez sinon l'un des lieux les plus représentatifs de la communauté vivant de façon stable dans cette partie de la ville. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la friperie ne sent ni l'humidité et encore moins le moisi. Les dirigeants de cette boutique sont très attentif et n'acceptent de vendre que de la marchandise qu'ils estiment de bonne qualité. L'on peut revendre ses possessions textiles à un prix intéressant pour qu'il soit revendu par la suite pour une somme plus qu'abordable. Les tons pastels du magasin et la décoration épurée et légère rendent l'endroit particulièrement apaisant. Il est toujours agréable de venir bavarder un instant avec l'une des vieilles femmes, elles ont sans cesse une nouvelle histoire à conter sur leur folle jeunesse aux oreilles qui veulent bien l'entendre. Il est impossible de pénétrer dans ces lieux pour ressortir les mains vides, vraie caverne aux milles et une merveilles, chacun peut aisément trouver son bonheur.

0 sujets & 0 messages
Pas de nouveaux messages

the bayou

Étendue d'eau marécageuse formée par les anciens bras et méandres du Mississippi, le bayou qui enveloppe Lewisburg ne diffère pas des nombreux autres que l'on retrouve en Louisiane. Les mêmes effluves vaseuses s'échappent des eaux émeraude où une mélodie indolente s'échappe en rythme régulier, le courant très lent, presque imperceptible, secoue les flots. De nombreuses espèces viennent s'y nourrir, ce qui assure la complexité et diversité de l'écosystème. Au-delà des cyprès, à travers les conifères, l'on peut presque percevoir le sifflement des alligators. Une mélodie menaçante gronde sur les audacieux voyageurs qui s'aventurent dans ces lieux.

0 sujets & 0 messages
Pas de nouveaux messages

the lewisburg cemetery

À l'ombre d'un vieux chêne les tombes en pierre s'élèvent, protégées par les majestueuses branches du noble arbre. A l'écart de la ville, le cimetière offre une certaine intimité pour se recueillir auprès des vestiges des êtres chers. Les caveaux les plus anciens remontent à la fin du XVIIe siècle. Une partie du cimetière fut aménagé après le massacre de 1996, toujours fleuri, il demeure les décombres de cette tragédie qui vibre encore dans le cœur des habitants.

0 sujets & 0 messages
Pas de nouveaux messages

social housing

Cette zone résidentielle est perdue dans le bayou. C'est la plus modeste de la ville et également la moins habitée. Plusieurs baraques se rassemblent autour d'un point d'eau, aux façades décrépis. Les familles s'entassent dans des maisons trop étroites pour les accueillir tandis que les transports publics ne font pas la route jusqu'ici mais, déposent les voyageurs douze mètres plus loin.

0 sujets & 0 messages
Pas de nouveaux messages

wild side camp

Bien à l'écart de Lewisburg, perdue dans le bayou, s'élève le camp des marginaux, composé d'une quinzaine de bungalows assez misérables, dans lesquels ces individus ont décidé de vivre, loin de cette société de consommation qui obsède les hommes. Par choix ou tout simplement par manque de moyens, ils se sont regroupés ici et sont quasiment autonomes, malgré des contacts réguliers avec la petite ville. Une véritable communauté pacifiste, que certains qualifieraient de "hippie", qui attire à la fois l'admiration et la méfiance des habitants de la ville.

0 sujets & 0 messages
 Sujets  Auteur  Derniers Messages 
Aucun message.
 Revenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:Aucun
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: